Mon site - accueil

Biologie aquatique
Sommaire

Sur petits écrans (smartphone et tablette) survolez une fiche pour la développer.

Les algues et plantes marines

Faut-il rappeler que les végétaux sont des organismes autotrophes c'est à dire qu'il produisent de la matière organique dans le cadre de la photosynthèse à partir de l'énergie solaire, de minéraux et de gaz carbonique.

L'essentiel le la biomasse végétale est microscopique (le phytoplancton). Les végétaux macroscopiques sont surtout les algues mais aussi quelques plantes à fleurs aquatiques (des plantes terrestres qui sont retournées à la mer).

Les algues et les plantes à fleurs sont des organismes eucaryotes (vraies cellules) mais la photosynthèse est aussi réalisée par les Cyanobactéries (appelées à tort "algues bleues") qui sont des organismes procaryotes. Il y a plus de 2 milliards d'années notre terre était dépourvue d'oxygène mais les cyanobactéries sont apparues ... et la composition de l'atmosphère terrestre a progressivement évolué.

Les plantes marines du supralittoral

Il faut rappeler que l'étage supralittoral est la zone des embruns qui est exceptionnellement recouverte lors des marées d'équinoxe. Les plantes doivent être adaptées à la salinité ambiante. Elles doivent aussi pouvoir résister à la sécheresse estivale.
Il faut distinguer les plantes des estrans sableux de celles des estrans rocheux.

Ci-dessous : Oyat, Panicaut maritime, Criste marine et Armérie maritime

Les plantes à fleurs qui vivent constamment immergées (ou le plus souvent) sont rares mais elles existent.

Les plantes aquatiques produisent des fleurs mais le principal mode de reproduction est végétatif par développement des rhizomes.

La Zostère marine est une plante à fleurs qui se rencontre sur les fonds marins sableux. En Méditerranée on trouve une espèce proche : la Posidonie.

On ne trouve la Posidonie qu'en Méditerranée et seulement en Méditerranée. On dit qu'il s'agit d'une espèce endémique (localisé de façon caractéristique dans une région).

Les herbiers de Zostères (ou de Posidonies) forment de vastes prairies sous-marines. Ces herbiers sont un rôle écologique considérable. Ce sont non seulement des zones de reproduction pour de nombreuses espèces mais des "puits à carbone" très efficaces.
La Zostère a failli disparaitre dans les années 30 à cause d'une maladie. Actuellement les ancres de bateaux, certaines formes de pêche et les "marées vertes" constituent une forte pression anthropique (du fait de l'homme) néfaste à la reconstitution des herbiers.

La Spartine maritime est une plante vivace de la famille des Graminées (comme l'Oyat, le Roseau, le Blé ou le Riz). C'est une plante de bord de mer donc régulièrement recouverte par les marées. Grâce à son système racinaire elle fixe les sédiments et contribue à la formation des prés salés.

La Salicorne d'Europe est une plante d'estran très répandue en baie de Somme. Elle pousse sur les vases salées régulièrement recouvertes par la marée. La Salicorne est commercialisée sous le nom de "cornichon de mer". Mais elle a tendance à être supplantée par d'autres espèces dont la Spartine anglaise.

Le cueilleur doit donc couper la Salicorne au couteau et non pas l'arracher avec ses racines pour contribuer à la préservation de l'espèce.

La Spartine anglaise est une espèce invasive apparue pour la première fois vers 1880 dans le sud de l'Angleterre, la Spartine anglaise est une plante d'origine hybride devenue fertile. Elle est née d'un croisement entre l'espèce européenne indigène (Spartine maritime) et une espèce américaine, introduite accidentellement au début du XIXième siècle sur les côtes européennes.
Cette plante colonise les parties les plus élevés de l'estran et fait preuve d'un grand dynamisme supplantant la Spartine indigène et la Salicorne dans de nombreux secteurs. En raison de son réseau dense (trop dense) de rhizomes elle contribue au comblement progressif des baies et estuaires en piégeant les sédiments.

Ci-dessous herbier de Zostères, Salicorne et Spartine Maritime :


Retour au sommaire

Les Algues

A la différence des plantes à fleurs les algues n'ont ni racine, ni feuille, ni fleurs. Elles sont regroupées par couleurs (on parle d'algues vertes, brunes et rouges) selon les pigments grâce auxquels elles réalisent la photosynthèse.

N'ayant pas de système racinaire l'algue ne tire pas les sels minéraux du sol marin mais du milieu liquide.
Ne pouvant pas vivre sans une certaine quantité de lumière nécessaire à la photosynthèse les algues sont absentes à grande profondeur. Ainsi en Manche et en mer du Nord les algues sont absentes en dessous de 30 mètres.


Retour au sommaire